mardi, janvier 19, 2021

Les travaux de Guillaume Heuguet au séminaire Médiamorphose du GRIPIC (Paris) : le mercredi 20 janvier 2021 à 11 h

 


 

À l'invitation des animatrices du séminaire Médiamoprhose du laboratoire GRIPIC (Paris), Pauline Escande-Gauquié et Valérie Jeanne-Perrier, je discuterai des travaux de Guillaume Heuguet sur les métamorphoses de la musique en ligne et notamment d'un livre à paraître sur Youtube : YouTube et les métamorphoses de la musique. L'occasion de débattre avec un jeune chercheur à l'activité foisonnante et passionnante qui est également critique musical et animateur d'un label.

C'est donc le 20 janvier 2021 de 11 h à 13 h en ligne.


Participer à la réunion Zoom
https://us02web.zoom.us/j/83171292440?pwd=NURZU1VJVUNhWTFHSC9DVXlMYjJSUT09

mardi, novembre 17, 2020

Habilitation à diriger des recherches (HDR) : 25 novembre 2020, 9 h 30

Making of Le grand orchestre de la transition 2019 on Vimeo

 Mon habilitation à diriger des recherches, Arts de la Scène et Musique dans l’Anthropocène, se déroulera en ligne le 25 novembre 2020 à 9 h 30.

J'y présente les enquêtes menées depuis 2016 sur les façons dont les arts de la scène et la musique peuvent faire face aux défis écologiques. 
     Pour cela, je m'intéresse d'abord à la façon dont des œuvres et des répertoires, en l'occurrence Debussy, ont contribué à la cosmogonie moderne et en particulier à la figuration et à la sonorisation de la nature.
    Ensuite, je visite une série de lieux de vie et/ou de production, d'institutions, de collectifs artistiques et présente des spectacles et des expositions. À cet endroit, il s'agit de comprendre comment les questions écologiques sont conçues, déclinées, expliquées aujourd'hui par tous ces protagonistes.
    Enfin, je rends compte du spectacle collaboratif, Le Grand Orchestre de la Transition (créé à Dijon en mars 2019), au cours duquel des habitant.e.s de Dijon ont imaginé et mis en spectacle leur futur.

Le jury est composé de:
 
Nathalie Blanc, directrice de recherche, CNRS. Rapporteure 
Christophe Bonneuil, directeur de recherche, EHESS-CNRS. Examinateur 
Yves Citton, professeur des universités, Université Paris 8, Vincennes-Saint-Denis. Examinateur 
Sarah Cordonnier, professeure des universités, Université Lyon 2. Examinatrice 
Joëlle Le Marec, professeure des universités, Lettres Sorbonne Université. Garante  
Isabelle Moindrot, professeure des universités, Université Paris 8, Vincennes-Saint-Denis. Rapporteure 
Emmanuel Souchier, professeur émérite des universités, Lettres Sorbonne Université. Examinateur

Pour participer à la réunion Zoom, rejoindre ce lien
https://us02web.zoom.us/j/82117656921?pwd=QUJMZGF2UWpDenRWOXl0aTdIbjZYUT09
ID de réunion : 821 1765 6921
Code d'accès : rmcB11

Au plaisir de vous y retrouver !

jeudi, septembre 24, 2020

SUSTAINABLITY THROUGH ART The Role of Art In and Towards Sustainable Changes 24- et 25 Septembre 2020, Université de Genève/Les Saules



Le 25 septembre 2020 à 16 h 15 je présente une keynote avec le socio-anthropologue Nicolas Nova lors du colloque international Sustainability Through Art, the role of art In and Towards Sustainable Changes à Genève (Suisse !).

Cela s'intitule "Arts and Sustainability", c'est en anglais et ce sera retransmis en direct (et enregistré) sur zoom ICI 

 



jeudi, avril 23, 2020

Anthropocène, spectacles, musées, musiques populaires : articles

Berlin's HKW Receives $10.6 Million Grant - artnet News



La revue Popular Music vient de publier le dossier Popular Music and the Anthropocene que j'ai dirigé avec Paul Harkins (Napier University). L'introduction est ICI
Le dossier comprend des articles sur les matières premières présentes dans les outils d'enregistrement, des réflexions sur l'histoire et la dimension environnementale de la reproduction sonore, comment mobiliser des médias pour mener des enquêtes collaboratives etc.

La Lettre de l'OCIM publie un dossier intitulé L’Anthropocène dans l’espace muséal. Définir le musée, la suite. Des chercheur-e-s, des responsables de musées s'interrogent sur ce que les défis écologiques font (ou pas) aux musées, à leurs programmes, à leurs relations avec le public. J'y ai contribué sous la forme d'une entretien réalisé en 2017 avec Annette Bhagwati alors responsable du programme Anthropocene à HKW (Maison des Cultures du Monde) à Berlin. Le texte est en ligne ICI

lundi, février 03, 2020

Prochaine intervention au Musée d'Histoire Naturelle de Paris le 6 février 2020 ; Mer et Anthropocène

Regard sur la mer depuis la falaise © Luca Baini via Unsplash 



Le 6 février 2020, j'interviens lors de la conférence intitulée conférence Mer et Anthropocène, conférence organisée par Hélène Artaud, Frédérique Chlous et Émilie Mariat-Roy.
La journée débute à 10h et on pourra y entendre des historien.n.e.s de l'environnement, des spécialistes de l'art, des ethnologues, des écologues...
J'y parlerai de la façon dont la musique, et en particulier la musique de Debussy, ont contribué à naturaliser la nature, à en faire une entité séparée dans la cosmogonie occidentale.

Cela se déroule à l'Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire
75005 Paris dès 10 h le 6 février 2020. L'entrée est libre

Le programme et les infos pratiques sont ICI

lundi, janvier 20, 2020

Conférence : il est trop tard pour le développement durable aux BIS 2020

Ma prochaine intervention se déroule à Nantes lors des BIS 2020 le 22 janvier 2020. J'y présenterai une conférence intitulée Il est trop tard pour le développement durable, conférence nourrie par les recherches de terrain, l'équipe et les séminaires à l'IRCAM du programme de recherche ASMA.
C'est donc le 22 janvier à 10 h dans l'espace... développement durable des BIS à Nantes.

Le programme complet est ICI
et les infos pratiques

jeudi, novembre 14, 2019

Le son de l'anthropocène, fictions musicales et scéniques: 15 et 16 novembre 2019 à l'IRCAM (Paris)

Résultat de recherche d'images pour "ircam"


Le séminaire international « Le son de l'Anthropocène » s'intéresse aux façons dont les mondes musicaux et les arts de la scène peuvent faire face aux défis écologiques. Après deux éditions en 2018, ce troisième séminaire explore comment la musique et les arts de la scène peuvent constituer des outils pour imaginer la transition écologique et/ou de nouveaux mondes. Comment, par qui et pour qui les musiques nous transportent-elles (ou pas) ailleurs ? Comment fictions et écologies peuvent-elles se relier, dans les idées et dans les pratiques ? Quel portage leur offre désormais les institutions et les publics (musées, théâtres...) ? De nombreux invités – interprètes et musicologues, sociologues, philosophes, historien.ne.s et géographes, praticien.ne.s du théâtre et de l’opéra, responsables d’institutions – présentent leurs travaux et débattent.

Organisation
Nicolas Donin, responsable de l'équipe Analyse des pratiques musicales Ircam-STMS, Isabelle Moindrot, EA 1573, université Paris-8 et François Ribac, laboratoire Cimeos, université de Bourgogne. Projet ASMA (Arts de la Scène et Musique dans l'Anthropocène)

 INFOS PRATIQUES ICI

Vendredi 15 novembre

9h45Accueil
10h – 10h15Présentation des deux journées
10h15 – 11hChercher refuge, trouver asile en musique
Une enquête sur les pratiques musicales sur le camp de la Linière à Grande Synthe
par Émilie Da Lage, université de Lille
11h – 11h20Pause
11h20 – 12h05Avant la COP 21, une création partagée : Le monde et nous 
par Jean-Pierre Seyvos, compositeur, et Chantal Latour, chanteuse et chargée de développement
12h05 – 12h50Le Grand Orchestre de la transition ou les récits locaux d’autres mondes
par François Ribac 
13h – 14h30Déjeuner
14h30 – 15h15Le(s) théâtre(s) de l’anthropocène
Entretien avec Frédérique Aït Touati, CRAL (CNRS-EHESS) conduit par Isabelle Moindrot
15h15 – 16h15Le projet Faire Monde commun ? Expérience scénique en sciences sociales
par Yann Calbérac, université de Reims, et Michel Lussault, École normale supérieure de Lyon
16h15 – 16h35Pause
16h35 – 17h45Fictions musicales et scéniques, écologies I
Débat avec Laurence Allard, IRCAV-Paris 3/Lille 3, Éliane Beaufils, université Paris 8, Anne Zeitz, université de Rennes 2, et les intervenant.e.s de la journée

Samedi 16 novembre

9h15 - 9h30Accueil
9h30 - 10h15Des mondes à fabriquerpar Léonor Delaunay, Société d'Histoire du Théâtre
Discutant Manuel Charpy, InVisu (CNRS-INHA)
10h15 - 11h30Deux fables éco-théâtrales
François de Curel, Le repas du lion (1897) et Jean Giono, Lanceurs de graines (1932)
Présentation et lectures collectives proposées par Pierre Causse, université de Caen et Olivier Goetz, université de Lorraine
11h30 – 11h50Pause
11h50 - 12h35Musique contemporaine et transition écologique : A Journey That Wasn't (?)
par Nicolas Donin
13h - 14h30Déjeuner
14h30 - 15h15Le musée, récits des vivants et des morts par Joëlle Le Marec, CELSA Sorbonne Université
15h15 - 16h15Fictions musicales et scéniques, écologies IIDébat avec Cyprien Tasset, Laboratoire de changement social et politique, Origens Media Lab, Maxime Boidy, université Paris-Est Marne-la-Vallée et les intervenant.e.s de la journée