lundi, février 03, 2020

Prochaine intervention au Musée d'Histoire Naturelle de Paris le 6 février 2020 ; Mer et Anthropocène

Regard sur la mer depuis la falaise © Luca Baini via Unsplash 



Le 6 février 2020, j'interviens lors de la conférence intitulée conférence Mer et Anthropocène, conférence organisée par Hélène Artaud, Frédérique Chlous et Émilie Mariat-Roy.
La journée débute à 10h et on pourra y entendre des historien.n.e.s de l'environnement, des spécialistes de l'art, des ethnologues, des écologues...
J'y parlerai de la façon dont la musique, et en particulier la musique de Debussy, ont contribué à naturaliser la nature, à en faire une entité séparée dans la cosmogonie occidentale.

Cela se déroule à l'Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire
75005 Paris dès 10 h le 6 février 2020. L'entrée est libre

Le programme et les infos pratiques sont ICI

lundi, janvier 20, 2020

Conférence : il est trop tard pour le développement durable aux BIS 2020

Ma prochaine intervention se déroule à Nantes lors des BIS 2020 le 22 janvier 2020. J'y présenterai une conférence intitulée Il est trop tard pour le développement durable, conférence nourrie par les recherches de terrain, l'équipe et les séminaires à l'IRCAM du programme de recherche ASMA.
C'est donc le 22 janvier à 10 h dans l'espace... développement durable des BIS à Nantes.

Le programme complet est ICI
et les infos pratiques

jeudi, novembre 14, 2019

Le son de l'anthropocène, fictions musicales et scéniques: 15 et 16 novembre 2019 à l'IRCAM (Paris)

Résultat de recherche d'images pour "ircam"


Le séminaire international « Le son de l'Anthropocène » s'intéresse aux façons dont les mondes musicaux et les arts de la scène peuvent faire face aux défis écologiques. Après deux éditions en 2018, ce troisième séminaire explore comment la musique et les arts de la scène peuvent constituer des outils pour imaginer la transition écologique et/ou de nouveaux mondes. Comment, par qui et pour qui les musiques nous transportent-elles (ou pas) ailleurs ? Comment fictions et écologies peuvent-elles se relier, dans les idées et dans les pratiques ? Quel portage leur offre désormais les institutions et les publics (musées, théâtres...) ? De nombreux invités – interprètes et musicologues, sociologues, philosophes, historien.ne.s et géographes, praticien.ne.s du théâtre et de l’opéra, responsables d’institutions – présentent leurs travaux et débattent.

Organisation
Nicolas Donin, responsable de l'équipe Analyse des pratiques musicales Ircam-STMS, Isabelle Moindrot, EA 1573, université Paris-8 et François Ribac, laboratoire Cimeos, université de Bourgogne. Projet ASMA (Arts de la Scène et Musique dans l'Anthropocène)

 INFOS PRATIQUES ICI

Vendredi 15 novembre

9h45Accueil
10h – 10h15Présentation des deux journées
10h15 – 11hChercher refuge, trouver asile en musique
Une enquête sur les pratiques musicales sur le camp de la Linière à Grande Synthe
par Émilie Da Lage, université de Lille
11h – 11h20Pause
11h20 – 12h05Avant la COP 21, une création partagée : Le monde et nous 
par Jean-Pierre Seyvos, compositeur, et Chantal Latour, chanteuse et chargée de développement
12h05 – 12h50Le Grand Orchestre de la transition ou les récits locaux d’autres mondes
par François Ribac 
13h – 14h30Déjeuner
14h30 – 15h15Le(s) théâtre(s) de l’anthropocène
Entretien avec Frédérique Aït Touati, CRAL (CNRS-EHESS) conduit par Isabelle Moindrot
15h15 – 16h15Le projet Faire Monde commun ? Expérience scénique en sciences sociales
par Yann Calbérac, université de Reims, et Michel Lussault, École normale supérieure de Lyon
16h15 – 16h35Pause
16h35 – 17h45Fictions musicales et scéniques, écologies I
Débat avec Laurence Allard, IRCAV-Paris 3/Lille 3, Éliane Beaufils, université Paris 8, Anne Zeitz, université de Rennes 2, et les intervenant.e.s de la journée

Samedi 16 novembre

9h15 - 9h30Accueil
9h30 - 10h15Des mondes à fabriquerpar Léonor Delaunay, Société d'Histoire du Théâtre
Discutant Manuel Charpy, InVisu (CNRS-INHA)
10h15 - 11h30Deux fables éco-théâtrales
François de Curel, Le repas du lion (1897) et Jean Giono, Lanceurs de graines (1932)
Présentation et lectures collectives proposées par Pierre Causse, université de Caen et Olivier Goetz, université de Lorraine
11h30 – 11h50Pause
11h50 - 12h35Musique contemporaine et transition écologique : A Journey That Wasn't (?)
par Nicolas Donin
13h - 14h30Déjeuner
14h30 - 15h15Le musée, récits des vivants et des morts par Joëlle Le Marec, CELSA Sorbonne Université
15h15 - 16h15Fictions musicales et scéniques, écologies IIDébat avec Cyprien Tasset, Laboratoire de changement social et politique, Origens Media Lab, Maxime Boidy, université Paris-Est Marne-la-Vallée et les intervenant.e.s de la journée

mercredi, octobre 02, 2019

Diversity and sustainability at work : Débat et intervention lors du colloque de l'ENCATC à Dijon le 3 octobre 2019


Résultat de recherche d'images pour "bsb dijon"

À l'invitation des organisatrices du colloque de l'ENCATC à Dijon  j'interviens lors d'un débat avec notamment le ministre français de la culture le 3 octobre à 14 h et pour une intervention intitulée " il est trop tard pour le développement durable" le 4 octobre à 9 h 30. On y retrouvera les thématiques développées par le groupe de chercheur-e-s réuni-e-s dans le programme de recherche ASMA (Arts de la Scène et Musique dans l'Anthropocène) et certains de ses membres, notamment Christine Sinapi, Elena Borin (toutes deux coorganisatrices du colloque) et Fabrice Pirolli.

La thématique du colloque est: Diversity and sustainability at work
 
Le colloque se déroule à la BSB de Dijon


 L'ENCACT  est un réseau comprenant des institutions, des firmes, des personnes, des chercheur-intervenant dans le management culturel (a network of more than 100 member institutions and professionals in over 40 countries active in education, training and research within the broad field of cultural management and policy. ENCATC members have an impact on the education of thousands of cultural managers worldwide)

 Toutes les infos pratiques (programme, adresse, etc...) sont ICI


 

lundi, juillet 08, 2019

Comment choisit-on la musique que l'on écoute ? Aix en Provence le 9 juillet 2019



Le 9 juillet à 10 h 40, j'interviens aux journées professionnelles organisées par l'association Accord Majeur. La thématique retenue s'intitule "musique sur ordonnance, comment la musique arrive aux oreilles". Mon intervention s'intitule "Comment choisit-on la musique que l'on écoute ? J'y parlerai des diverses formes d'écoute et d'attention, de prescription (culturelle), de big data et de la place des usagers.
À noter que le Festival d'Art Lyrique d'Aix en Provence, qui accueille ces journées, a programmé plusieurs spectacles qui évoquent l'extinction, les catastrophes naturelles. En somme, on est au cœur de ma thématique actuelle de recherche ; musique et spectacle face aux défis écologiques

Toutes les infos sur. Accord Majeur sont ICI
Toutes les infos sur le Festival son
Toutes les infos sur les journée pros sont ICI

dimanche, mai 19, 2019

L’Anthropocène, quelle mise en public ? à Neuchatel (Suisse) le 23 mai 2019


Ma prochaine intervention se déroulera le 23 mai 2019 lors d'une journée organisée par l'OCIM et le Museum d'Histoire Naturelle de Neuchatel. On y discutera ce que l'anthropocène fait aux musées et j'y présenterai les perspectives et les résultats  du programme de recherche ASMA.
On pourra également y entendre Annette Bhagwati responsable du programme Anthropocene à HKW à Berlin.
C'est donc le 23 mai 2019 au Musem d'Histoire Naturelle de Neuchatel et l'entrée est libre.
La présentation est
Les infos pratiques ICI

lundi, mars 18, 2019

le grand orchestre de la transition : le 20 mars 2019 à Dijon !




image002.pngimage002.png

Le Grand Orchestre de la Transition  sera créé le 20 mars 2019 à 20 h à l'Atheneum (Dijon)
 
Le Grand Orchestre de la Transition est un projet collaboratif qui associe des collectifs composés d’amateurs et d’artistes professionnels pratiquant l’écriture, le théâtre, la chanson, des installations sonores, la vidéo, le graphisme. Le point de départ est d’imaginer la ville de Dijon en 2039, après 20 années de réchauffement climatique et (on l’espère !) de transition écologique. 
Chaque collectif écrit et raconte avec son vocabulaire ce qui advient dans une partie spécifique de la ville ; récits de vie et de rencontres, différentes formes de résiliences, topographies urbaines et paysages, nouvelles relations avec les animaux, les éléments, la Terre… 
Le Grand Orchestre de la Transition sera (re)présenté sous la forme d’une exposition/spectacle dans le cadre du Festival Itinéraires Singuliers 2019. 
Coproduction : 
-        Pôle Culture de l’Université de Bourgogne dans le cadre du projet “Vivo entrez en nature !”
-        Compagnie Ribac/Schwabe
-        Why Note
-        Théâtre Universitaire de Dijon
-        Théâtre Mansart/Service Culturel du Crous
-        le Lab (Liaisons Arts Bourgogne)
-        Projet ASMA (Arts de la Scène et Musique dans l’Anthropocène) / MSH Dijon, Cimeos, équipe Scène du monde (Paris 8)).

Avec la participation de : patient-e-s et de thérapeutes de l'Espace des Expressions Gaston Bachelard (Dijon), d'étudiant-e-s de l’Université de Dijon et de l’École Nationale Supérieure d'Art de Dijon.
Coordination artistique : François Ribac
Collaboration artistique : Eva Schwabe, Didier Doumergue,Marielle Nidiau-Bourdot, Nicolas Thirion
Administration : Thierry Boutin
Équipe technique : Clara Caillot, Alexandre Flahaut, Lilian Renaud
Photo : Cyril Duc
INFOS PRATIQUES ici