mercredi, octobre 04, 2017

La rentrée de la Fabrique de la Programmation Culturelle : podcast et rencontre à Dijon le 11 octobre 2017



Notre ouvrage La Fabrique de la Programmtion culturelle (La Dispute 2017) est évoqué dans un interview pour  Radio Campus Dijon et France Culture. L'audio est ICI

Le 11 octobre 2017, de 14 h à 17 h, je présenterai le livre dans le cadre du séminaire de Philippe Poirrier à L'Université de Dijon (Campus de Montmuzard, salle du Conseil de Droit du bâtiment Droit-Lettres-Sciences humaines) en partenariat avec la MSH de Dijon. Entrée libre !
Plan d'accès ICI

dimanche, juillet 02, 2017

Un chapitre à propos de Madonna, une délégation à l'Ircam pour une année



En cette fin d'année universitaire, je tiens à signaler la parution d'un ouvrage dirigé par Arnaud Alessandrin et Mélanie Bourdaa : Fan Studies/Gender Studies : la Rencontre. J'y contribue par un chapitre consacré aux études sur Madonna, intitulé “Justify Madonna? Star, fans et genre” qui critique notamment certaines approches issues de la musicologie et des cultural studies. On peut lire ici l'introduction.

Par ailleurs, je bénéficierai à compter du 1er septembre 2017 d'une délégation d'un an au CNRS, délégation qui se déroulera à l'IRCAM au sein de l'équipe Analyse des Pratiques Musicales dirigé par Nicolas Donin. L'occasion pour moi de collaborer avec Nicolas Donin et d'animer un séminaire dans le cadre du projet de recherche ASMA (Arts de la Scène et Musique à l'âge de l'Anthropocène) que je coordonne depuis déjà un an.

dimanche, avril 02, 2017

La prescription culturelle en question à l'Université de Dijon les 5, 6 et 7 avril !


Les 5, 6 et 7 avril le Groupe d'Étude sur la Prescription (GEP), auquel j'appartiens, organise à l'université de Dijon un colloque intitulé La prescription culturelle en question/Investigating Cultural Expertise
On y parlera de diverses sortes de prescription(s) culturelle(s) et de leur efficience : les algorithmes sur la toile, les programmateurs/trices de spectacles, les animateurs/trices de blogs et de forums, les amateurs de musique, les médias, les marques. On y évoquera le cinéma, la musique, les livres, la mode, le sport, le théâtre. On parlera de tout ça dans une perspective résolument pluridisciplinaire, en français et en anglais et avec des communicant-es venu-e-s de nombreux pays.
Toutes les infos pratiques sont ICI
Et le programme est

lundi, mars 20, 2017

21 et 22 mars 2017 : conférences en Suisse


À l'invitation de Loïc Riom de l'Université de Genève, je présente mon nouveau livre La Fabrique de la programmation culturelle (écrit en collaboration avec Catherine Dutheil-Pessin) le 21 mars à 18 h 30 à Genève dans une coopérative d'artistes intitulée Ressources Urbaines.
 Cette conférence sera précédée d'un atelier sur les techniques d'enquêtes sociologiques à 13 h 15.
Toutes les infos sont ICI

Le lendemain, le 22 mars à 12 h je présente mon projet de recherche actuel Arts de la Scène et Musique à l'Âge de l'Anthropocène à l'Université de Lausanne, à l'invitation de Marc Perrenoud. La présentation se déroule dans le cadre du séminaire, ouvert, du laboratoire LACCUS à l'Université de Lausanne,  salle 5899, 5ème étage du bâtiment Géopolis.


 is

dimanche, mars 12, 2017

Nouveau livre : la Fabrique de la programmation culturelle


Mon nouveau livre, écrit en collaboration avec Catherine Dutheil-Pessin, paraîtra le 27 mars 2017 aux Éditions de la Dispute. En voici la présentation :

Depuis une trentaine d'années la politique culturelle en France est de plus en plus déclinée sous la forme d'une abondante offre de spectacles plus ou moins subventionnés par l'état et les collectivités, et ce à tous les échelons du territoire. De ce fait, les programmateurs et programmatrices de spectacles jouent un rôle essentiel puisqu’il leur appartient de convertir des spectacles particuliers en intérêt public.
La Fabrique de la programmation culturelle est le premier livre qui s’intéresse à la formation, au travail, aux outils, aux compétences, aux réseaux de ces professionnel/les et aux multiples contraintes qu’ils doivent gérer. S’appuyant sur une exploration des espaces de travail et de rencontres, l’enquête met en évidence la dimension collective de cette expertise, la force et la diversité de ce groupe social. Dans un contexte où les profanes s’impliquent de façon croissante dans l’espace public (santé, nucléaire, alimentation, écologie etc.), cette façon de produire de la « culture » interroge la définition des politiques publiques, leur mise en œuvre et leur évaluation.

Catherine Dutheil-Pessin est sociologue de la culture et de la musique, professeure émérite à l'université Grenoble-Alpes.
François Ribac est compositeur et sociologue, maître de conférences à l'université de Bourgogne-Franche-Comté, laboratoire Cimeos.



mardi, mars 07, 2017

Paris, 8, 9 et 10 mars 2017. Arts du spectacle au prisme du développement durable

 
Le 8 mars 2017 à 15 h 45, l'équipe de recherche française du projet ARTs de la Scène, Musique à l'âge de l'Anthropocène présente ses travaux lors du colloque Arts du spectacle au prisme du développement durable.

 Cela se passe au théâtre de la Cité Internationale à Paris. 
Les infos pratiques sont ICI et le programme (passionnant) est

jeudi, février 02, 2017

Berlin, 2 février 2017: Performing Arts and Music in the Anthropocene Era


À l'invitation de Jens Gerrit Papenburg, je présente l'étude Arts de la scène et musique à l'âge de l'anthropocène à l'Université Humboldt de Berlin, dans le département de musicologie, le 2 février à 18 h. Infos ICI

 Humboldt-Universität zu Berlin
Am Kupfergraben 5, 10117 Berlin
Raum/ Saal: Hörsaal 501

Music and Performing Arts in the Anthropocene Era
Ref.: François Ribac (Laboratoire CIMEOS, Université de Bourgogne, Dijon)

Vortrag im Rahmen des Collegium musicologicum

Performing Arts and Music in the Anthropocene Era
Ref.: François Ribac (University of Bourgundy/Dijon, France)
Vortrag im Rahmen des Collegium musicologicum

Many scholars, activists and NGOs consider that our planet has now entered into a new era where human activities have a decisive effect on the earth’s ecosystem: the anthropocene. A situation which means global warming, disappearance of plants and animal species, the melting of glaciers, rising sea levels and pollution. If "nature” is drying up and rebelling, it is as much the material basis of industrial societies that is breaking up as the cosmogony supporting this regime of knowledge and actions: modernity. In the first part of this lecture, I would like to show that one of the main registers that has accompanied and embodied the rise of modernity has been expressed in art. Focusing on music and performing arts I will firstly argue that the injunction of progress is at the core of our sensibility and most of artistical practices. Secondly, I will briefly show that, in term of ecological print, live shows and music consumption are not different from other social spheres. Thirdly, I will try to show than some elements of modernity, for instance sound reproduction, can be compatible with a socio ecological transition. To conclude, I will argue that we need new narratives for rethinking history of arts and our common future.

François Ribac is a composer and a sociologist, senior lecturer at the university of Bourgundy in Dijon (France), Laboratoire Cimeos. He teaches sociology of culture and performing arts. He has conducted ethnographic researches about learning music at the age of Internet, history and sociology of the recording studio, musical bloggers and artistic directors in performing arts in France. His last book (written with Catherine-Dutheil-Pessin) is called La fabrique de la programmation culturelle (La Dispute 2017). As a composer, he has written and performed, with singer ands lyricist Eva Schwabe, seven (pop) operas, music for silent movies, television and theatre. His records have been released by labels Musea (France) and No Man’s Land (Germany).