vendredi, mars 09, 2018

Prochaine intervention : journée d'études l'Univers en Scène le 14 mars 2018 aux Amandiers de Nanterre


Ma prochaine intervention croisera opéra et sociologie lors d'une journée d'étude intitulée L'univers en scène le 14 mars 2018 aux Amandiers de Nanterre
Organisation : Frédérique Aït-Touati (CRAL, EHESS/CNRS), Charlotte Bigg (CAK, EHESS/CNRS/MNHN) et Kurt Vanhoutte (Université d'Anvers).

Cette journée "explore les modalités historiques et contemporaines de la visualisation et la mise en scène de l'univers et de l'astronomie. Au travers d'opéras, de mises en scènes de théâtre ou dans des planétariums, de vues d'artistes, de films ou de performances multimédias, artistes et scientifiques recherchent ensemble les moyens de rendre l'univers sensible et intelligible. Ils s'interrogent sur les outils techniques et théoriques de sa connaissance et sur la signification des savoirs astronomiques pour les sociétés aujourd'hui. Des chercheurs, artistes et réalisateurs de films présenteront leurs projets et perspectives, réalisés notamment dans le cadre de deux projets de création-recherche, "Critical Zone: Observing and staging life, 17-21st centuries" et « L’astronomie spectaculaire : histoire et avenir des performances astronomiques » / Performing Astronomy Research Society
(parsnetwork.org)."

Mon intervention s'intitule 1999-2018 : de la mise en orbite d'un opéra (pop) à l'atterrissage dans l'anthropocène
Créé en 1999, l'opéra Le Regard de Lyncée narre comment un héros grec doté capable de voir à travers la matière se métamorphose en rayon X au 19e siècle et en satellite d'observation (et d'espionnage) à la fin du 20e siècle. Dans la première partie de cette présentation, je voudrais montrer comment nous avons tenté de faire de ces histoires de satellites une narration scénique et musicale. Après quoi, je voudrais parler du spectacle collaboratif auquel je travaille actuellement à Dijon. Ici, il s'agit plutôt d'atterrir pour reprendre une métaphore récemment employée par Bruno Latour (2107), d'imaginer et de représenter sur scène et en musique la transition écologique à l'échelle locale. Ces deux exemples me permettront alors de réfléchir aux façons dont les arts de la scène (musique incluse) peuvent (ou pas) constituer des outils pour imaginer d'autres mondes.

Manifestation organisée avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, programme  « Pratiques scientifiques et techniques au regard des politiques culturelles : questions et enjeux », de l'Université PSL, IRIS « Origines et Conditions d'Apparition de la Vie », du Jardin des Sciences de l'Université de Strasbourg, du Centre Alexandre-Koyré (EHESS-CNRS-MNHN) et du Research Centre for Visual Poetics (Université d'Anvers).
 LE PROGRAMME COMPLET EST ICI


mardi, janvier 23, 2018

24 et 25 janvier 2018 : du vert et de la pop à Dijon et à Nancy



Du vert...
Le 24 janvier, je présente une conférence intitulée Le Grand Orchestre de la Transition lors du Festival  Scènes En Vert.  J'y parlerai des façons dont les arts du spectacle et la musique font face à l'anthropocène.
C'est au Théâtre des Feuillants à Dijon et c'est à 20 h.
 Le programme complet du festival est et le Théâtre des Feuillants est situé 9 rue Condorcet 21000 Dijon 

... et de la pop
Le lendemain, le 25 janvier à Nancy, j'aurais le grand plaisir de participer à un débat sur les arrangeurs et les arrangements dans la pop au Conservatoire de Nancy. Cette discussion à laquelle participent également mon ami Jérôme Didelot (du groupe Orwell) et le chanteur James Warren, auteur/compositeur du tube des Korgis "Everybody’s Got To Learn Sometime"  annonce un concert/événement intitulé Symphopop qui se déroule le 28 janvier à l'Autre Canal à Nancy. Un grand orchestre, de très bons chanteurs/euses et un groupe rock interprèteront de la pop symphonique des 50 dernières années. Jérôme en parle ICI 
 C'est donc à Nancy le 25 janvier 2018 à 18 h 30 au Conservatoire de Nancy (salle Ravel)
3 Rue Michel Ney, 54000 Nancy
L'entrée est libre.

Une passion commune pour la pop britannique et les orchestrations nous lie depuis longtemps avec Jérôme et je recommande vivement Symphopop, cousin éloigné du projet musical Strates créé à la Sirène à la Rochelle il y a quelques années. 
Jérôme chante par ailleurs dans un des morceaux de notre nouveau disque (paru en novembre 2017) Into the Green
 

mercredi, janvier 03, 2018

A talk at the University of Exeter: 8 of january 2018






À l'invitation du département de sociologie philosophe et d'anthropologie de l'Université d'Exeter (UK), je présente le projet ASMA (Arts de la Scène et Musique dans l'Anthropocène 2016-2019) le 8 janvier 2018 (de 15 h 30 à 17 h) dans le cadre des Exeter Seminar Series.
L'occasion de revoir l'une des sociologues de la musique et de la culture à mon sens les plus intéressantes : Tia DeNora